Accord national sur le chômage

La CFE-CGC signataire de l’Accord national interprofessionnel sur le chômage

Lors de son comité directeur du 5 mars, la CFE-CGC a décidé à l’unanimité de signer l’accord national interprofessionnel sur l’assurance chômage qui :

  • Ouvre la possibilité à un salarié de démissionner et d’être indemnisé par l’assurance chômage afin de se former dans le cadre d’une transition professionnelle. C’est un droit nouveau, encadré pour en maitriser le coût.
  • Oblige l’ensemble des branches professionnelles à négocier d’ici fin 2018 pour maitriser les contrats courts et la dérive financière associée.
  • Conforte la gestion paritaire de l’assurance chômage.

Du fait de sa complexité et des divergences d’appréciation des différents partenaires, la gestion de l’indemnisation des indépendants est renvoyée à un groupe de travail paritaire.

Pour le contrôle stigmatisant les chômeurs, la position de la CFE-CGC, qui était plutôt de renforcer l’accompagnement, a été entendu.

La CFE-CGC demande maintenant à ce que les éléments négociés soient retranscrits, sans les dénaturer, dans les textes de lois à venir.

Source : CFE-CGC

Les dernières actualités