Manifeste CFE-CGC pour la COP21

La conférence mondiale sur le climat se tient en France à la fin de l’année, dans quelques semaines.

Un moment important. Et pourtant, malgré les engagements des pays annoncés depuis cet automne, la route vers la COP 21 reste longue et semée d’embûches pour parvenir à un accord climatique ambitieux. Pour la  CFE-CGC, au-delà de la mobilisation des diplomates, des responsables politiques et des entreprises, il y a urgence à mobiliser les citoyens et parmi eux, les salariés.

La COP 21 n’est en effet ni une fin en soi ni un point d’arrivée, c’est un point de départ pour une mobilisation citoyenne durable, seule à même de modifier les comportements face à une crise climatique qui est aussi une crise de sens. Ce sont bien avant tout les actions que chacun d’entre nous posera comme citoyen, chef de famille, consommateur, chef d’entreprise ou salarié qui changeront les choses.

Pour la CFE-CGC, cette mobilisation citoyenne passe aussi et surtout par celle des salariés afin de faire vivre le débat climatique au sein des entreprises. Ce sont en effet les salariés qui peuvent de l’intérieur, par leur action dans la gouvernance et le dialogue social, engager leurs entreprises sur la voie de la responsabilité climatique et vérifier qu’elles passent du discours aux actes. C’est dans leur quotidien de salariés et de citoyens qu’ils développeront des comportements respectueux du climat, dans leurs déplacements, sur leur lieu de travail ou dans leurs modes de consommation. Et ils sont au cœur des transitions professionnelles induites par la croissance verte.

Ce rôle central de la mobilisation des salariés, c’est le message que la CFE-CGC tient à porter à l’occasion de la COP 21. C’est aussi le message central de son manifeste pour la COP 21 :

Manifeste de la CFE CGC pour la COP21

 

Alexandre Grillat secrétaire national CFE-CGC en charge du secteur Développement durable, Énergies, Logement, RSE

 

 

Les dernières actualités