CPN CCN66 du 30/03/2018

Vers une augmentation des cotisations
pour la prévoyance ?

La commission paritaire du 30 mars, consacrée uniquement à l’avenir du régime de prévoyance de la convention collective nationale de travail du 15 mars 1966 semble avoir mis une nouvelle fois en lumière les difficultés des syndicats présents et de Nexem à négocier (pour rappel: la CFE-CGC, syndicat reconnu comme étant une « force de propositions » est sorti de la table des négociations depuis l’arrêté publié le 21 juillet 2017).

 

Depuis la présentation, fin 2017, du compte de résultats du régimemutualisé, déficitaire à 14 millions d’euros, le désengagement des assureurs est fortement redouté rappelant les déboires de 2015.

Les négociations avaient alors débouché sur l’avenant n332, conclu à l’époque pour rééquilibrer un régime déjà touché par une sinistralité galopante. Cotisations et garanties avaient été révisées, et un plan d’action pour améliorer la santé et la qualité de vie au travail des salariés avait été promis. Sauf que les mesures mises en place ne semblent pas avoir donné satisfaction. La sinistralité a en effet poursuivi sa croissance.

La suite au prochain épisode …

Source : Hospimedia – Lydie Watremetz

 

CFE-CGC Santé Social plume

La fédération CFE-CGC SANTÉ-SOCIAL ne peut que constater et prendre acte des orientations décidées. Nul doute que notre absence à la table des négociations depuis l’an passé n’arrange personne. Nous continuerons à porter bien haut notre parole qui est une « force de propositions » connue et reconnue dans tous les secteurs.
Salariés de l’encadrement, ne baissez pas les bras, la CFE-CGC est  toujours là !

Matthieu GUILBERT
07.56.99.00.19
Chargé de communication

Les dernières actualités