Croix-Rouge – Négo du 20 avril 2017

Lors de la dernière Commission Paritaire Nationale du 20 avril 2017,  nos négociateurs ont pu participer aux NAO 2017, et débattre sur les points suivants :

Salaires 2017

  • Augmentation de la valeur du point de 4,46 à 4,48€ au 1er juin 2017.
  • Revalorisation du salaire minimum conventionnel (SMC) à 15 € de l’heure, au-dessus du SMIC, soit 1 495,27 € mensuel.

Les négociateurs dénoncent l’absence de vision pluriannuelle dynamique de la politique salariale qui prenne réellement en compte :

  • La redistribution aux salariés de tout ou partie du crédit d’impôt de taxe sur les salaires (CITS) dont bénéficie la CRF depuis le 1er janvier 2017. (manne de près de 14M€)
  • La stagnation depuis plusieurs années de la valeur du point.
  • L’écrasement de la grille de salaire du fait de l’évolution du SMC.

Les négociateurs réservent leur position sur la signature d’un accord qui reprendrait en l’état les propositions de la CRF.

Egalité salariale femme/homme.

La CRF propose une méthode d’analyse permettant de mesurer les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes.

Le déploiement de cette analyse permettra d’en recueillir les résultats en septembre 2017. Les conséquences en seront tirées par la suite.

Les négociateurs attendent avec scepticisme les résultats de cette analyse. Ils demandent que leur soit présenté un bilan du plan d’action en faveur de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes du 29 juin 2012.

Point sur les modalités de calcul des congés payés.

La CRF propose de calculer les congés payés en jours ouvrables à compter du 1er juin 2018.

Les négociateurs sont étonnés de ce revirement. En effet la CRF avait décidé de passer au calcul en jours ouvrés au 1er juin 2016. Ils s’interrogent sur la crédibilité des décisions de la CRF. Au delà de cet élément, les négociateurs demandent le déploiement dans toutes les structures de l’outil de gestion informatique des congés, seul support capable de garantir un décompte fiable des congés. Ils demandent les gestionnaires soient réellement formés à l’utilisation de cet outil.

Les négociateurs CRF
Eric LAURENT, Catherine TORTUYAUX et Xavier DEHARO

Les dernières actualités