La Croix-Rouge dans le viseur de l’inspection du travail

La Croix-Rouge, emblème de l’action humanitaire dans le viseur de la justice. La nouvelle a de quoi surprendre, elle vient pourtant d’être révélée. Une mauvaise nouvelle pour la Croix-Rouge française, déjà en difficulté. En 2014, elle a fini l’année avec un déficit de près de cinq millions d’euros. L’amende envisagée par l’inspection du travail et les indemnités dues à ses salariés pourraient lui coûter sept millions d’euros.

Grande liberté avec le Code du travail

Ce ne sont pas les activités des bénévoles qui sont visées, mais celles de son siège. Selon un syndicat, les inspecteurs du travail auraient relevé 3 800 infractions. Journée de 10 heures et semaines dépassant les 48 heures, la direction de la Croix-Rouge a pris beaucoup de liberté avec le Code du travail. “Nous les avons alertés depuis seize mois sur le fait que les salariés de la Croix-Rouge faisaient des heures supplémentaires avec comme seule réponse de l’employeur : ‘nous allons nous en occuper’. Au bout de 16 mois nous avons pris la décision de saisir l’inspection du travail”, souligne Éric Laurent, délégué syndical CFE-CGC. La Croix-Rouge de son côté se justifie en évoquant les urgences comme les crashs ou les cataclysmes.

La croix rouge dans le viseur de l'inspection du travail

Source : France TV info

A voir aussi :

LE MONDE : A la Croix-Rouge, une organisation du travail
“illégale” et “pathogène
M6 info : Pour “sauver des vies”, la Croix-Rouge peu
charitable avec les salariés.
FRANCE INFO : Temps de travail : la Croix-Rouge risque
3 millions d’euros d’amende
LA CROIX : La Croix-Rouge fait trop travailler ses salariés
FRANCE SOIR : Temps de travail : la Croix-Rouge accusée
de surmener ses salariés
LE PARISIEN : Carton jaune contre la Croix-Rouge
Les dernières actualités