URGENCE A DÉFENDRE NOTRE SYSTÈME DE SANTE

La Fédération CFE-CGC Santé-Social participe à un mouvement national intersyndical avec la CGT, FO et SUD du 27 au 31 mai 2019. Il ne s’agit en rien d’apporter notre concours à un blocage de nos établissements mettant en difficulté les patients et les usagers.

Notre souhait est de promouvoir une réflexion, et une prise de conscience des salariés sur les conséquences au quotidien des politiques mises en place dans le secteur sanitaire, social et médico-social :

  • conséquences des décisions tarifaires sur le financement des établissements, et restructuration du système de santé dans le cadre du plan stratégique “Ma Santé 2022”,
  • une des conséquences du rapport LIBAULT pour les structures d’aide et d’accueil des personnes âgées, est l’insuffisance actuelle des moyens dans les EHPAD,
  • conséquences des appels à projets dans le secteur de l’enfance protégée, et impact de la ‘’Grande Concertation’’ lancée par le secrétariat d’Etat à la protection de l’enfance,     
  • une des conséquences des évaluations des ESAT par l’IGF (Inspection Générale des Finances) et par l’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales), est l’évolution des emplois protégés en milieu ordinaire,   
  • conséquences de la mise en place d’un cadre normatif simplifié, et qualité de l’accueil individuel (assistantes maternelles) ou collectif (crèches) des jeunes enfants….

Ces journées de mobilisation permettront d’échanger avec les salariés, d’interpeller les Directions et les pouvoirs publics, de souligner nos difficultés, et faire part de nos revendications : besoin de formations, nécessité d’amélioration des conditions de travail, impératif de reconnaissance professionnelle et financière dans un contexte de blocage des salaires.

Bonne semaine d’action à tous, n’hésitez pas à nous faire des remontées de terrain

Les dernières actualités