Assurance maladie : aggravation ou embellie cette année ?

Le déficit de l’Assurance maladie devrait s’accroître de 11% en 2015 et revenir à 7,2 Md€

 

A contrario de la légère embellie observée l’an dernier, le déficit de la branche maladie (assurance maladie) du régime général de la Sécurité sociale devrait connaître cette année une aggravation de son montant et s’établir à 7,2 milliards d’euros (Md€). C’est en substance le constat dressé ce 8 juin par la Commission des comptes de la sécurité sociale (CCSS).

Soit une progression sur un an de 11% par rapport au bilan 2014 annoncé mi-mars par cette même CCSS : le déficit de l’Assurance maladie s’est élevé à 6,5 Md€ l’an dernier (-4% par rapport à 2013, lire ci-contre et consulter l’infographie).

assurance maladie

Et par rapport au prévisionnel inscrit dans la Loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2015, qui tablait sur un déficit certes en hausse mais plus proche des 6,9 Md€, l’aggravation approche les 300 millions d’euros (M€). Au passage, la CCSS reprend à son compte l’argumentaire formulé fin mai par le Comité d’alerte sur l’évolution des dépenses d’assurance maladie sur le suivi de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (Ondam) : en clair, celui-ci “devrait pouvoir être respecté” mais la marge de sécurité dont dispose l’État en cas de dérapage des dépenses est réduite à portion congrue.

carte vitale

En revanche, si la branche maladie semble se dégrader, cette tendance ne se confirme pas pour le régime général, qui pourrait rester sous les 10 Md€ de déficit : précisément 9,5 Md€ contre 9,7 Md€ obtenus fin 2014. Le résultat 2014 avait créé la surprise cet hiver, rebasculant sous les 10 Md€ — une première depuis 2007 — pour un montant 2 Md€ moins élevé que celui notifié dans la LFSS 2015. De fait, si les prévisions se confirmaient sur 2015, le déficit du régime général serait 1 Md€ en-deçà du montant inscrit en LFSS (10,5 Md€). S’agissant des autres branches, la vieillesse devrait n’être plus déficitaire que de 800 M€ (contre 1,2 Md€ en 2014 et 1,5 Md€ dans la LFSS 2015), la famille de 2 Md€ (contre respectivement 2,7 et 2,3 Md€). Quant à la branche accident du travail/maladie professionnelle (AT-MP, son excédent se réduirait à 500 M€ (contre respectivement 700 et 200 M€). Enfin, en incluant le fonds de solidarité vieillesse (FSV), le déficit cumulé avec le régime général pourrait s’établir à 13 Md€ fin décembre contre 13,2 Md€ l’an dernier. “Les prévisions de recettes pour 2015 ont été revues à la baisse, en raison notamment de la répercussion de la faible inflation pour l’année 2015 sur les recettes, souligne le Gouvernement par communiqué. Mais d’ajouter que “cet impact serait toutefois presque intégralement compensé par la modération accrue des dépenses, résultant notamment de l’abaissement de l’Ondam“.

Thomas Quéguiner

Source : HOSPIMEDIA

[Lire un article similaire]
Les dernières actualités