Quand la CFE-CGC s’oppose à l’accord UNIFED…

La CFE-CGC Santé-Social a signé ce 17 juin son opposition à l’Accord UNIFED sur la formation professionnelle dans la branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non-lucratif du 7 mai 2015.

Une enveloppe formation insuffisante – des petites structures les premières touchées

Pour la CFE-CGC Santé-Social, l’investissement formation auquel s’engage l’UNIFED ne pourra suffire à maintenir une politique de formation répondant a minima aux besoins des salariés et de leurs établissements.

Nous constatons que cette insuffisance sera particulièrement préjudiciable aux petites structures qui souffriront en premier lieu de la baisse de la solidarité engendrée par l’accord, solidarité qui reste pour nous au premier rang des principes fondateurs de la branche.

Nous considérons que le taux conventionnel minimum pour garantir une mutualisation pertinente s’élève à 0,8 %, bien au-dessus des 0,35% de l’accord.

la cfe cgc dénonce l'accord unied du 7 mai 2015

Des modalités de prise de décisions liées à la représentativité des organisations syndicales

En second lieu, nous constatons que les modalités de prise de décision dans les instances de la CPNE-FP, de l’observatoire prospectif des métiers, des qualifications et des compétences, de l’OPCA/OPACIF/OCTA, se résument à donner à chaque Organisation Syndicale Représentative le poids correspondant au pourcentage obtenu dans l’arrêté ministériel de représentativité de branche : désormais une Organisation Syndicale détiendra jusqu’à 9 fois plus de voix qu’une autre.

Nous déplorons que les signataires de l’accord UNIFED se soient dispensés de prendre en considération la valeur du pluralisme syndical.

 

Source : CFE-CGC

 

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter nos articles relatifs à l’UNIFED en sélectionnant la catégorie UNIFED dans nos actualités. 

Lire un article similaire

Les dernières actualités