La Grande Conférence de la Santé – Une réconciliation difficile…

gcs

Le 11 mai 2015, Manuel VALLS, Premier Ministre lançait le début des travaux d’une vaste concertation du monde de la santé, ceux-ci devant aboutir en février 2016 à la Grande Conférence de la Santé à l’issue de laquelle : « le gouvernement rendrait publique une feuille de route pour les années à venir avec des lignes directrices claires et des mesures concrètes dont la traduction pourra être si nécessaire législative (PLFSS) » (Lettre de mission de Manuels VALLS du 11 mai 2015 à Lionel COLLET, Conseiller d’Etat, chef de mission de la Grande Conférence de la Santé).

Vous trouverez à la fin de cet article la feuille de route annoncée en personne par le Premier Ministre à l’issue de la Grande Conférence qui a eu lieu le 11 février 2016.

Ces travaux qui devaient associer l’ensemble des acteurs du monde de la santé furent immédiatement boycottés par tous les syndicats médicaux libéraux qui fortement mécontents du projet de Loi de Santé de Marisol TOURAINE, ne tenaient nullement à être associés à de quelconques travaux qui pourraient les impacter.

Travaux de dupes, tel est notre sentiment, car d’emblée devaient être exclues des travaux de cette conférence, les rémunérations.

Toujours faire mieux et plus avec moins et aucune contrepartie, nous n’en pouvons plus et ce n’est pas cette feuille de route qui réconciliera le gouvernement avec l’ensemble des acteurs de la santé et du médico-social.

Nous reviendrons prochainement sur les mesures présentées dans une analyse plus fine de celles-ci.

Eric MARTIN
Représentant CFE-CGC
à la Grande Conférence de la Santé

Feuille de route de la GCS du 11 février 2016

 

Les dernières actualités