La CFE-CGC prend acte du report des élections TPE (30 décembre au 13 janvier)

La CFE-CGC prend acte de la décision du ministère de repousser les élections professionnelles dans les TPE, qui se dérouleront finalement du 30 décembre au 13 janvier (en lieu et place du scrutin initialement prévu du 28 novembre au 12 décembre).

TPE report de scrutin

Cette décision est motivée par le souhait de ne pas entamer le processus électoral avant de connaitre la décision de la cour de cassation suite à un pourvoi formé par la CGT dans l’affaire du Syndicat des travailleurs corse (STC).

Si nous regrettons la désorganisation probable que ce report va engendrer dans une mécanique aussi complexe qu’une élection nationale, nous tenons cependant à rappeler clairement que cette situation désolante n’est que la conséquence d’un calendrier d’élection trop serré empêchant un travail rigoureux et coordonné d‘échanges entre les services du ministère et ceux de la direction générale du travail. Cette carence s’est notamment révélé cruelle sur l’instruction et la validation des candidatures syndicales et a permis la validation d’une liste qu’un examen sérieux et partagé aurait permis d’écarter.

Face au danger de la validation d’une liste territoriale et communautariste pour présenter des candidats au niveau national, l’ensemble des organisations syndicales s’est mobilisé.

Si au niveau du second pourvoi la CFE-CGC n’a pas souhaité poursuivre la démarche elle ne peut que respecter la volonté d’une des organisations d’aller jusqu’au bout de la logique judicaire et est soucieuse de rappeler la nature de l’erreur originelle et le danger qu’elle fait porter pour l’avenir.

Source : CFE-CGC

Les dernières actualités