Loi Travail

Rassemblement CFE-CGC 3 MAI 2016

Malgré les avancées décidées par le Premier ministre, le projet de Loi Travail n’apporte toujours pas à ce stade de réelles et tangibles sécurités pour les salariés, personnel de l’encadrement compris, au regard des assouplissements énormes prévus en faveur des entreprises, pour les plus grandes en particulier.

Pleinement mobilisée face à un texte non acceptable en l’état, notre organisation préfère appeler à un large rassemblement CFE-CGC, afin de peser sur le débat parlementaire et de renforcer nos actions en faveur d’aménagements en profondeur de ce texte, encore très insuffisant en matière de renforcement des droits des salariés.

Sous couvert de démocratie sociale, le gouvernement souhaite introduire le référendum d’entreprise pour contourner les organisations syndicales qui refuseraient de signer un accord. Ce changement majeur dans les règles sur le dialogue social porte  atteinte à la crédibilité des syndicats.

La CFE-CGC redit « Non » aux nouveaux critères de licenciements économiques :

Le projet de Loi Travail prédéfinit les conditions que les entreprises pourraient invoquer pour recourir à des licenciements économiques, à savoir :

  • La cessation d’activité de l’entreprise
  • Les mutations technologiques
  • Une réorganisation de l’entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité
  • Des difficultés économiques :  baisse des commandes ou du chiffre d’affaires plusieurs trimestres consécutifs, pertes d’exploitation ou tout élément de nature à justifier ces difficultés.

onvautmieuxqueca

Pourquoi un rassemblement CFE-CGC ?

La CFE-CGC descendra dans la rue mais tient à afficher sa singularité d’organisation réformiste militante, responsable et exigeante !

  • La CFE-CGC démontre ainsi qu’une troisième voie est possible entre les réformistes qui accompagnent le texte et les contestataires qui demandent son retrait pur et simple.
  • Se mobiliser près du Parlement cadre parfaitement avec nos prochaines actions de lobbying auprès des députés dont beaucoup sont enclins à faire évoluer le texte !

Pleinement mobilisée face à un texte non acceptable en l’état, la CFE-CGC appelle à un large rassemblement le 3 mai 2016 (horaire à préciser), Esplanade des Invalides, à proximité de l’Assemblée nationale, afin de peser sur le débat parlementaire et de renforcer nos actions en faveur d’aménagements en profondeur de ce texte, encore très insuffisant en matière de renforcement des droits des salariés.

 

Les dernières actualités