La mise en place de l’OPCO santé, une nouvelle atteinte au pluralisme syndical

Les deux opérateurs de compétences (OPCO) qui concernent plus particulièrement notre secteur (l’OPCO santé et l’OPCO cohésion sociale) sont agréés. Ce sont les périmètres des OPCO que nous souhaitions voir mis en place afin qu’il y ait une réponse de formation spécifique et adaptée à l’évolution professionnelles des salariés de chacun des secteurs.

Cela ne s’est toutefois pas fait sans mal, surtout pour l’OPCO santé qui a vécu une succession de péripéties :

  • En janvier, l’OPCO cohésion sociale était validé par les employeurs et les organisations syndicales (OS).
  • Concernant l’OPCO Santé la CFE-CGC, FO, SUD et la CGT faisaient valoir leur droit d’opposition majoritaire à sa constitution. La CFE-CGC s’y oppose principalement pour des raisons d’équité dans la gestion de l’OPCO.
  • Le ministère demande alors le rapprochement des deux OPCO.
  • Un nouvel accord est alors signé par deux organisation syndicales majoritaires la CGT et FO.
  • Il faudra une intervention au plus haut niveau de l’Etat pour que cet accord finalisé hors délai reçoive son agrément.

Pour aller plus loin :

La mise en place des OPCO est une conséquence de la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Les dernières actualités