Retraites complémentaires : la CFE-CGC propose des solutions responsables

Les partenaires sociaux devront prendre, dans les semaines à venir, les mesures indispensables à la pérennisation des régimes de retraites complémentaires AGIRC et ARRCO.

La CFE-CGC considère qu’il faut en finir avec les propositions consistant à reporter à plus tard la résolution des problèmes. La CFE-CGC refuse toute fusion de l’AGIRC et de l’ARRCO car cela ne règle en rien la problématique du financement à moyen et long terme. C’est un écran de fumée !

La CFE-CGC propose des mesures responsables reposant sur une répartition équilibrée des efforts :

  • Augmentation des cotisations patronales et salariales sur la tranche B du salaire
  • Désindexation mesurée des pensions pendant trois ans
  • Report au 1er octobre de la date de revalorisation annuelle des pensions
  • Augmentation du salaire de référence supérieure à l’inflation durant cinq ans
  • Maintien de la pension de réversion à 60%.Ces mesures sont de nature à assurer l’équilibre de deux régimes distincts : l’ARRCO pour tous les salariés et l’AGIRC pour les cadres.

    Seule la CFE-CGC défend la retraite des cadres et de l’encadrement, elle regarde la réalité en face afin de prendre des mesures courageuses pour que demain les retraités de l’encadrement : agents de maîtrise, techniciens, cadres et ingénieurs conservent une retraite décente.

Serge LAVAGNA
Secrétaire National Protection Sociale CFE-CGC

Les dernières actualités