RIDEAU DE FUMEE SUR LA REFORME DES RETRAITES

.La Fédération CFE-CGC Santé Social, en complet accord avec le positionnement Confédéral, soutiendra les action proposées afin que les salariés de l’encadrement ne soient pas les principaux perdant de la réforme des retraites ’’

Pour la confédération :

“Reprenant les préconisations du rapport Delevoye, le Premier Ministre a ouvert devant le CESE l’acte II du quinquennat en matière de réforme des retraites.

Les éléments de langage de cette rentrée étaient présents :« plus d’écoute, plus de dialogue ». Avec à l’appui l’annonce d’une nouvelle phase de concertation, non seulement avec les partenaires sociaux, mais aussi en consultant les Français directement.

Le gouvernement souhaite reprendre l’esprit du grand débat du printemps dont il est visiblement satisfait, même si nos concitoyens seraient bien en peine de citer quelques mesures reprises de leurs propositions.

Pour la CFE-CGC, l’énoncé de généralités lénifiantes ne saurait dissimuler les enjeux d’une réforme dont on voit bien aujourd’hui que l’objectif est de reculer l’âge de départ à la retraite tout en pesant sur le montant des pensions.

Il est clair que la réforme proposée consiste en une étatisation totale du système de retraite  permettant  au gouvernement de faire des pensions une variable d’ajustement des finances publiques.

Il faudra bien que les masques tombent et que chaque salarié, fonctionnaire ou agent d’un régime spécial puisse comparer la situation que serait la sienne dans le système projeté avec celle résultant de leur actuel régime, tant pour ce qui concerne le montant de la pension que l’âge de départ en retraite.

C’est en ayant à l’esprit  ces réalités concrètes que la CFE-CGC prendra position lors de la concertation qui (re) commence .”

Contact presse CFE-CGC – Pierre JAN 06 32 05 69 02 – pierre.jan@cfecgc.fr

Les dernières actualités