UNIFAF – nouveaux statuts

Nouveaux statuts / MDPH Hauts-de-Seine – Délai de traitement

Les nouveaux statuts d’Unifaf ouvrent des perspectives de développement.
Unifaf, l’organisme paritaire collecteur agréé (Opca) de la branche associative sanitaire, sociale et médico-sociale à but non lucratif (Bass), envisage de devenir un organisme collecteur de la taxe d’apprentissage (Octa), a déclaré vendredi 25 mars, à Hospimedia, son directeur, Jean-Pierre Delfino. “Maintenant qu’Unifaf a retrouvé une base statutaire et réglementaire solide, avec la signature lundi 21 mars de nouveaux textes par la CGT et la CFDT, nous envisageons donc de demander un agrément d’Octa”. Pour lui, c’est un service qu’Unifaf pourrait externaliser. Reste à en imaginer les modalités d’exercice. La grande majorité des adhérents de l’Opca ne sont pas aujourd’hui assujettis à la taxe d’apprentissage. Ce service concernant quelques adhérents ne devrait donc pas entraîner une augmentation des effectifs d’Unifaf. Plus largement, l’Opca n’envisage pas de modifier sa masse salariale, elle devrait rester pour 2016 à 360 équivalents temps plein (ETP).

Formation professionnelle. Keyboard

 

Et en région…

[Île-de-France] Le département des Hauts-de-Seine pointe l’impact de la numérisation des dossiers MDPH sur le délai de traitement

Le département des Hauts-de-Seine a fêté le 24 mars les dix ans de sa maison départementale des personnes handicapées (MDPH). L’occasion pour la collectivité de dresser un bilan d’activité de la structure. Lors de son discours, Patrick Devedjian, président du conseil départemental, a salué le travail de dématérialisation des dossiers qui a permis de réduire les délais de traitement. Plus de 86 700 décisions ont été rendues en 2015, soit une augmentation de 8,5% en un an. La démarche de numérisation entamée fin 2014 doit s’achever mi-avril. D’autres innovations sont attendues, a annoncé Patrick Devedjian, notamment une nouvelle équipe d’accueil, un nouveau standard téléphonique et un nouvel accueil physique. Par ailleurs, en 2016, la téléprocédure sera instaurée. Du côté des établissements et services, le président du département a noté l’ouverture en septembre d’un foyer d’accueil médicalisé (Fam) à Vaucresson.

Students during professional training session

D’autres devront ouvrir leurs portes en 2017 et 2018 à Bourg-la-Reine, Colombes, Marnes-la-Coquette et Antony. Enfin, un projet d’établissement interdépartemental avec le département des Yvelines et l’ARS est sur les rails. Il s’agira d’une structure destinée aux personnes autistes et aux personnes handicapées psychiques. Elle accueillera 150 résidents en petites unités de vie.

 

Source : Hospimedia

Les dernières actualités