Rencontre avec Michel LAFORCADE

Depuis la fin du “Ségur de la Santé”, qui a laissé sur sa route nombre d’oubliés, votre fédération travaille sans relâche pour faire entendre leur voix. 

Jeudi 25 février, votre fédération a été reçue par M. Michel LAFORCADE, missionné par Matignon, pour sauver les métiers de l’autonomie.

Une attention particulière portée au secteur social et médico-social.

Les secteurs du médico-social et du social font l’objet, depuis quelques années, d’une  attention toute particulière. Les rapports LIBAULT et EL KHOMRI avaient suscité de grands espoirs.

Mais les mesures concrètes se font toujours attendre : Loi Grand Age reportée, 5e branche en recherche de financement …

La crise sanitaire aura encore accentué les difficultés constatées.  En dehors du soin et des EHPAD, force est de constater que les personnes accueillies dans les  structures médico-sociales et sociales (enfance et adultes en situation de handicap, personnes âgées, majeurs protégés, demandeurs d’asile,…) sont davantages vulnérables et à risque, que le reste de la population.

Les attentes de la Mission LAFORCADE

La mission confiée à M. Michel LAFORCADE arrive à point nommé, et la CFE-CGC reconnaît la valeur des questions qui y sont traitées.

  • Comment revaloriser les professionnels paramédicaux et médicaux du secteur du domicile et du handicap ?
  • Comment améliorer l’attractivité des métiers de l’autonomie ?
  • Comment limiter les logiques concurrentielles entre les secteurs et les métiers en tension ?
  • Comment faire face aux difficultés de recrutement et éviter les départs dans les secteurs les plus sensibles ?
  • Faut–il une harmonisation des conventions collectives dans le secteur privé à but non lucratif ?

Ces questions rejoignent les préoccupations quotidiennes des salariés de l’encadrement qui sont en charge du fonctionnement des structures. Elles rejoignent également les interrogations de la CFE-CGC sur l’avènement d’une convention collective étendue qui couvrirait l’ensemble du secteur PNL.

Il est essentiel de sortir de la crise dans laquelle ce secteur est plongé depuis de nombreuses années.

Il  est urgent d’engager la réforme de l’âge et de l’autonomie, de mettre en place les mesures ambitieuses.

Retrouvez l’ensemble de nos revendication dans notre courrier adressé à M. LAFORCADE.

 

 

Les dernières actualités