Vaccination et Pass Sanitaire

La vaccination du plus grand nombre est essentielle pour sortir de la pandémie actuelle.

  • Les bénéfices du vaccin se confirment : efficacité sur les formes graves, diminution du risque de transmission, rareté des effets secondaires (près de 4 milliard de doses ont déjà été administrées dans le monde).
  • Se vacciner c’est se protéger mais c’est surtout protéger les autres, en particulier les plus fragiles.
  • Des variants très contagieux font craindre une 4ème vague. Pour l’affronter l’idéal est que nous soyons tous vaccinés.

Il est primordial de convaincre les professionnels concernés plutôt que de les contraindre. Il ne faut pas stigmatiser les salariés déjà éprouvés par la crise.

  • Contraindre un salarié à la vaccination, alors qu’il n’y adhère pas, peut être vécu comme une violence.
  • Les sanctions qui menacent les salariés du secteur de la santé (au sens large) sont lourdes et incompréhensibles : il ne s’agit pas d’être empêché de rentrer dans un restaurant, mais tout simplement d’être licencié alors que ces personnels subissent en première ligne la crise depuis plus de 18 mois. Aucune sanction, ni licenciement, ni perte de rémunération ne doit être prise à l’égard de ces salariés.
  • La voie de la conviction est possible. La peur des éventuels effets secondaires à long terme et l’absence de recul sur ces nouveaux vaccins nécessitent des réponses. Dans les établissements une attention particulière doit être portée à l’information. Les Directions doivent mener cet effort pour rassurer et obtenir l’adhésion, des réunions ciblées doivent être organisées, notre secteur dispose de ressources internes qualifiées suffisantes pour cela (compétences médicales et soignants, médecine du travail…).
  • Les représentants du personnel doivent rester à l’écoute, être responsables, et relayer vos inquiétudes. Nous devons rester vigilant sur les informations fausses, invraisemblables qui circulent sur le net. Ces informations n’ont pas leur places dans nos établissements de santé. La vaccination fait partie de notre socle commun de connaissance, ce ne sont ni les labos, ni Bill Gates, qui ont inventé le virus, le vaccin ne transmet pas la 5G, l’ARN messager ne modifie pas les gènes… Nous devons nous appuyer sur les recherches scientifiques, qui sont quasiment unanimes sur le sujet, plutôt que sur les croyances infondées.  
  • Le pass sanitaire conçu comme un outil d’exclusion n’est pas acceptable. Il doit être compris comme une sécurité, une protection du plus grand nombre et un outil d’incitation à la vaccination. Des souplesses et des adaptations sont donc nécessaires. 

Se vacciner, ce n’est pas cautionner, ni les profits pharmaceutiques, ni l’action du gouvernement.

  • Les profits générés par les laboratoires pharmaceutiques sont scandaleux. Il est nécessaire, par des actions citoyennes de les dénoncer. Ne refusons toutefois pas de soigner parce que les laboratoires gagnent de l’argent.
  • Il est possible d’être pour la vaccination et contre la politique du gouvernent. Le refus de la vaccination ce n’est pas contester la politique gouvernementale, c’est juste une perte de chance.
Les dernières actualités